LES CHEMINS DE SAINT MARTIN

Au quatrième siècle, la Touraine a connu un de ses personnage le plus illustre : Saint Martin, un des premiers grands voyageurs européens, devenu figure universelle de par son geste de charité avec un pauvre. Dix-sept siècles après, la reconnaissance de Saint Martin par le Conseil de l’Europe «personnage européen, symbole du partage, valeur commune» en fait un emblème dont la Touraine peut s’enorgueillir. Depuis plusieurs années, le Conseil général d’Indre-et-Loire mène une politique de valorisation du patrimoine culturel.

Dans ce cadre, il a souhaité mettre en place un nouveau produit de tourisme culturel: « les chemins de randonnée Saint Martin », sur les pas de Saint Martin en Touraine. Trois chemins ont été créés pour permettre aux randonneurs, touristes, pélerins… de découvrir un important patrimoine martinien oublié: abbayes, églises, fontaines, ponts…, et de redécouvrir l’histoire de Saint Martin en Touraine. Ces chemins se prolongeront ensuite vers les villes liées à l’histoire de saint Martin en Europe: Szombathely (Hongrie), Milan, Pavie, Rome, Albenga (Italie), Worms, Trèves (Allemagne), Saragosse (Espagne)…

Par ailleurs, un projet nommé bande verte veut faire des chemins de Saint Martin un parcours exemplaire en terme d’éthique, social et environnemental.

Montlouis-sur-Loire

Après avoir traversé le pont de la voie de chemin de fer, vous arrivez à Montlouis- sur- Loire, autre grande appellation des vins de Touraine, située sur la rive gauche de la Loire.Grégoire de Tours désigne Montlouis sous le nom de Mons Laudium.
Au Ve siècle, Perpet, deuxième successeur de saint Martin après Brice, construisit une église qui fut remplacée au XIIe siècle par un nouveau monument dont l’abside, le chœur et la base ont subsisté. L’actuelle église Saint-Laurent a été restaurée en 1870. On y trouve une sculpture en pierre de la Charité de saint Martin, et un vitrail relatant la guérison miraculeuse d’un habitant de Montlouis qui s’était rendu en pèlerinage sur le tombeau de saint Martin à Tours. On y lit aussi de très loin la devise républicaine, comme pour rappeler que l’Etat est propriétaire des biens d’Eglise depuis 1905.
Pour obtenir les plans des chemins de Saint Martin, les étapes détaillées et en savoir plus cliquez ici
ou contactez l’Office de Tourisme.
Cette entré a été posté dans Découvrir. Bookmark le permalink.

Les commentaires sont fermés.